Mieux dormir avec l’auto hypnose

chat qui dort
Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je vais vous offrir un scoop… J’écris cet article depuis ma chambre d’hôpital. Rien de bien grave, je vous rassure ! Mais ce séjour m’aura donné largement l’occasion d’expérimenter mes techniques d’auto hypnose… et notamment, l’utilisation de l’auto hypnose pour mieux dormir ! Comment ça ? Je vous explique cela facilement, pour que vous puissiez le reproduire chez vous ! 😉

Comment j’ai utilisé l’auto hypnose pour m’endormir à l’hôpital

chambre d'hôpital
dormir à l'hôpital
mieux dormir

Lorsqu’on m’amène dans ma chambre double, je fais la connaissance de cette dame qui sera ma voisine de chambre. Une petite mamie fort sympathique,… je l’appellerai Josette… mais qui tousse fortement, et est appareillée la nuit en oxygène.

Ma première nuit…

Résultat : la nuit arrive, et je commence à comprendre ce qui m’attend… Josette enchaîne les quintes de toux, son appareillage me donne l’illusion de dormir à côté de Dark Vador, et le personnel de l’hôpital entre régulièrement dans la chambre pour s’occuper d’elle.

La première nuit est difficile : je subis, je dors peu, je suis stressée de cette première nuit à l’hôpital, et je suis tellement perturbée que je n’ai pas le réflexe d’utiliser les techniques d’auto hypnose que je connais pourtant bien.

Au petit matin, évidemment, grosses cernes sous les yeux et la vague impression qu’un camion m’a roulée dessus… Je suis plus fatiguée après cette première nuit à l’hôpital que lorsque j’y suis entrée !

Ma deuxième nuit…

Evidemment, vous l’aurez compris, au moment d’aborder ma deuxième nuit à l’hôpital, je me dis que, cette fois-ci, je vais prendre les choses en main.

Je pense alors à ce qui me pose problème pour m’endormir : les bruits environnants, et cette légère sensation de stress qui persiste due à ma présence dans un hôpital. Il faut donc que je travaille sur ces deux points.

Pour travailler sur la gestion du stress, je fais appel à mon ancrage ressource, celui qui me permet de me détendre en un instant, par le biais d’un simple geste que mon inconscient a associé à des sensations agréables de détente (pour visionner la vidéo qui en parle, cliquez ici : « L’ancrage, ou comment développer des super pouvoirs »).

Pour résoudre mon problème dû aux bruits environnants, je décide de créer une hallucination auditive… Rassurez-vous, je ne suis pas en train de devenir folle ! Je peux même vous assurer que vous-même avez déjà certainement été « victime » d’hallucination auditive. Vous est-il déjà arrivé d’être absorbé à un tel point par votre écran (télévision, jeux vidéos, ordinateur,…) que vous n’avez pas entendu la personne à côté de vous qui vous parlait ?! Et bim ! Si cela vous est déjà arrivé, vous maîtrisez donc l’art de l’hallucination auditive.

Voilà donc ce que j’ai décidé de faire. J’ai choisi de me réfugier dans mon lieu ressource (pour comprendre ce qu’est un lieu ressource, vous pouvez visionner cette vidéo : « Entrez plus rapidement en état d’hypnose grâce au lieu ressource ! »). Celui-ci se situe en bord de mer. J’ai donc choisi de « faire comme si » le bruit du respirateur de ma voisine était celui des vagues de la mer… Je ne vous cache pas que le rythme des vagues était un peu rapide, mais je me suis adaptée !

Un autre bruit qui est venu se greffer est celui de ce même appareil, qui faisait un bruit me faisant penser à celui d’un tuyau placé dans un aquarium pour en filtrer l’eau. Alors, voilà ce que j’ai fait : dans mon lieu ressource, positionné face à moi, j’ai placé un énorme aquarium avec un tas de jolis poissons.

Le résultat : un meilleur sommeil !

Ainsi, tout ce petit monde est devenu beaucoup plus agréable que ce qu’il était la veille ! Zénitude absolue garantie ! Résultat : je me suis endormie en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, et j’ai dormi d’un sommeil réparateur !

Alors, maintenant, à vous de jouer ! Mieux dormir grâce à l’auto hypnose, ça vous intéresse ?! Voici comment faire…

Comment vous pouvez utiliser l’auto hypnose pour mieux dormir

dormir
mieux dormir
dormir hypnose

Quelques petites étapes rapides… et à vous les nuits paisibles !

Identifiez VOTRE difficulté de sommeil

Avant toute chose, il vous faudra identifier ce qui vous pose problème quant à votre sommeil. Vous aurez remarqué que c’est la première chose que j’ai faite pour savoir quelle technique utiliser. L’origine des difficultés de sommeil peut être très différente d’une personne à l’autre. A l’époque où j’accompagnais des personnes en cabinet, j’ai eu l’occasion de le vérifier.

Ainsi, posez-vous la question : qu’est-ce qui m’empêche de « bien » dormir ? (à noter : la notion de « bien » dormir diffère d’une personne à l’autre…) Est-ce que ma difficulté se situe au moment de l’endormissement ? Ou ai-je plutôt des réveils nocturnes ? Qu’est-ce qui m’empêche de m’endormir ? Est-ce le fait que je pense à mille et une choses ? Est-ce la « peur » de dormir ? (oui, certaines personnes appréhendent le sommeil en lui-même)

Réfugiez vous dans votre lieu ressource

Quelle que soit votre problématique liée au sommeil, vous tirerez toujours un bénéfice important à visualiser votre lieu ressource. Celui-ci présente un double intérêt :

  • Lorsqu’il est utilisé régulièrement, il accélère l’entrée en état d’hypnose,
  • De plus, il a l’avantage de vous donner une sensation de détente instantanée.

Choisissez LA technique propre à VOTRE difficulté

Selon la difficulté que vous avez identifiée précédemment, choisissez la technique qui répondra au mieux à votre problème.

Votre conjoint ronfle, ou vos voisins font la fête et cela vous empêche de vous endormir ? Utilisez la technique que j’ai moi-même utilisée et dont je parle ci-dessus.

Vous pensez à mille et une choses, vous avez un moulin à pensées dans la tête, que ce soit à l’endormissement, ou lors de vos réveils nocturnes, et il vous est donc impossible de fermer l’oeil ?

Plusieurs techniques s’offrent à vous. J’ai eu l’occasion d’en présenter 2 lors de mon défi « 30 jours d’auto hypnose à partager avec vous ».

Il y a par exemple la technique dite de « la salle des machines« . Grâce à cette technique, vous allez demander à votre inconscient de jouer en quelque sorte un rôle de programmation, comme un ordinateur, pour que votre corps et votre esprit s’ajustent au mieux lors de la phase de sommeil, vous permettant ainsi un endormissement facile, ou un ré-endormissement en cas de réveil nocturne. Vous n’avez plus qu’à suivre les étapes que je vous indique dans cette vidéo : « Améliorez la qualité de votre sommeil (2) ».

Vous pouvez également tester cette autre technique, extraite du livre de Wilfrid Nkodia « Manuel de l’autohypnose », qui consiste à vous imaginer déambuler dans un magnifique jardin, puis de choisir un endroit de ce jardin pour y déposer toutes les pensées qui tournent en boucle dans votre tête et qui vous empêchent de vous endormir sereinement. Suivez le guide, je vous donne les grandes étapes dans cette vidéo : « Améliorez la qualité de votre sommeil (1) ».

Les quelques techniques que je présente ici peuvent être complétées par beaucoup d’autres ! N’hésitez pas à vous en inspirer pour créer LA technique qui VOUS ressemble, et qui s’adapte le mieux à votre problématique.

Maintenant, c’est à vous !

Etes-vous prêt(e) à tester l’une ou l’autre de ces techniques dès ce soir ?! A vous de choisir parmi celles proposées !

Si vous pensez qu’une séance d’hypnose guidée, enregistrée par mes soins, pourrait vous aider davantage, laissez moi un gentil commentaire… Je me ferai un plaisir d’en enregistrer une et de la publier prochainement sur ma chaîne YouTube (pour vous abonner à ma chaîne YouTube, cliquez ici).

(Mise en garde : les troubles du sommeil récurrents ne sont pas à prendre à la légère et peuvent parfois cacher d’autres choses… apnée du sommeil ou autre… N’hésitez pas à consulter votre médecin si nécessaire)


Partager
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
  •   

12 commentaires sur “Mieux dormir avec l’auto hypnose”

  1. Très beau témoignage et une fois de plus l’auto-hypnose nous vient en aide. Une fois les bases acquises et un peu d’entraînement cela devient un automatisme, une manière de vivre. Tout le monde devrait savoir l’utiliser . 🙂

  2. Tu fais mouche avec cet article Virginie. Bien dormir est tellement précieux. Mon souci est plutôt les réveils nocturnes. J’utilise un lieu ressource, qui se situe comme toi en bord de mer. J’ai eu la chance de faire de nombreuses séances de sophrologie lors de ma première grossesse et j’avoue que cela a été une grande découverte. Je ne connais pas bien l’hypnose et l’auto hypnose, mais est-ce que je me trompe en disant que certaines techniques qui sont similaires ?
    Merci pour ton partage d’expérience et bon rétablissement à toi,

  3. Hello Virginie !
    Superbe article ! Et oui, les longues nuits à l’hôpital sont le moment idéal pour méditer et, comme tu le suggères, pour pratiquer l’auto-hypnose.
    De mon côté, j’ai quelques audios d’auto-hypnose que je me mets parfois au moment du coucher sur des thématiques diverses et variées, et à la longue, j’ai fini par voir des résultats vraiment positifs.

  4. J’en ai souvent entendu parmer mais jamais pratiquer…il faut dire que je ne savais pas comment m’y prendre. Avec ton article, tu me donne quelques pistes intéressantes pour expérimenter 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.